-Futurs- profs : réussissons nos débuts

Mettre en commun nos outils de préparation aux concours du 2nd degré, nos interrogations et nos conseils, connaître les expériences de profs
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dossier : Se former à distance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blandine
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 99
Ville / Département : Massy (91)
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Dossier : Se former à distance   Mar 23 Nov à 5:33

La formation à distance

Acquérir un diplôme ou parfaire ses connaissances, en restant chez soi, assis derrière son ordinateur, connecté à Internet, c'est aujourd'hui un mode d'enseignement à part entière. Il représente un quart des formations à distance traditionnelles, 40% d'ici trois ans (source : Cedefop). Rapide, ludique, il nécessite cependant d'être autonome et très motivé, sous peine de décrocher...

Pour qui ? Environ 700 000 personnes suivent un enseignement à distance. Parmi elles, 175 000 le font assistées par leur ordinateur, via Internet, des cédéroms ou même de la visioconférence. Jeunes, adultes, salariés ou chômeurs, seniors, expatriés... les publics sont variés. Quelque soit l'âge, le niveau d'étude, la catégorie socio-professionnelle, cet apprentissage ou e-learning est accessible à tous, sur un PC personnel ou un poste de travail, chez soi ou dans son entreprise. Pour l'heure, il est surtout utilisé en formation continue, moins en formation initiale. Et il concerne plutôt les salariés, en particulier ceux travaillant dans de grandes entreprises à vocation internationale (41%), même s'il progresse dans les PME de moins de 50 salariés (24%).

Les campus numériques : On peut aujourd'hui se former à distance en bénéficiant des ressources multimédias de 64 campus numériques (à ce jour), associant universités, instituts ou écoles. Sur l'année 2003-2004, 30 000 étudiants se sont formés ainsi. Le champ disciplinaire de ces campus est assez vaste : droit, économie et gestion, sciences et techniques, médecine et santé, sciences humaines et sociales... D'ici 2007, ils seront organisés en pôles d'excellence. Un regroupement qui donnera naissance à des universités numériques thématiques (médecine, droit, sciences de l'ingénieur, environnement...). Les étudiants pourront ainsi trouver une entrée de formation à distance unique, sur le thème de leur choix.

Pourquoi faire ? Remettre à niveau ses connaissances scolaires, préparer un diplôme, parfaire sa culture générale ou ses pratiques professionnelles, autant de raisons qui peuvent donner lieu à une formation en ligne. L'e-learning dans le milieu professionnel est surtout utilisé pour apprendre la bureautique, les langues, la comptabilité ou l'informatique.

Comment ? Se former à distance implique d'avoir un ordinateur et une connexion Internet, si possible ADSL ou "haut débit". Sur cette base technique peuvent se greffer différents outils d'apprentissage très complémentaires : mails, forums, cédéroms, vidéos... C'est le cas pour Comptalia.com, une école "dématérialisée " spécialisée dans la formation comptable. "Nos formations, entièrement dispensées via Internet, sont conçues à partir d'une utilisation judicieuse des technologies web, explique son directeur, Pierre Charvet. Mais nous avons aussi à coeur d'entretenir la motivation, d'accompagner et de soutenir nos apprenants." Comment ? Grâce à un suivi "très " individuel et interactif. Cours consultables en direct, chats, conseils personnalisés, commentaire oral sur les devoirs rendus, assistance illimitée par les formateurs sous 24 heures, Comptalia.com déploie une panoplie de moyens pour que "se former à distance ne rime plus avec se former seul ". Un dispositif qui a bien sûr un coût pour l'apprenant. La formation qui permet de décrocher le DPECF (diplôme préparatoire aux études comptables et financières) revient à 1299 euros TTC.


Par qui ? A côté des sociétés privées spécialisées dans l'enseignement à distance, on trouve quelques grands acteurs comme les universités (voir ci-dessus les campus numériques), les centres de télé-enseignement dont certains sont localisés dans des universités (le réseau FIED, Fédération Interuniversitaire de l'Enseignement à Distance) ou encore le CNED et le CNAM. Ces deux centres ont d'ailleurs signé le 14 septembre 2004 un accord de coopération pour proposer une offre de formation à distance encore plus diversifiée. Tous ces acteurs insistent sur le fait que pour réussir une formation à distance, la motivation, l'organisation et l'autonomie sont des qualités primordiales. Et loin de prôner "le tout à distance", ils favorisent les formules mixtes, mi-formation à distance, mi-regroupements en présentiel (dans une salle). Au CNAM, ces derniers varient entre 20% à 30% du temps global d'une formation.

Article publié par Corinne Dillenseger le 6 octobre 2004

Il faut être mûr dans sa tête

Jean-Luc Faure, est le directeur de l'un des huit instituts du Cned, celui de Poitiers. Il pilote trois campus numériques : Canège qui propose des formations en économie-gestion (Deug, maîtrise, DESS), Forse Formations et ressources en sciences de l'éducation - qui permet d'obtenir un cursus complet en sciences de l'éducation (licence, maîtrise, DESS et DEA), Canufle qui prépare à enseigner le français à des publics non francophones en France et à l'étranger.

Etre autonome. "La personne qui décide de se former à distance fait le choix de l'autonomie, de l'autogestion de son emploi du temps, de son organisation. Il doit être très mûr dans sa tête, car travailler seul n'est pas facile. Se dire que les seules relations que l'on a avec son enseignant, ce seront des relations épistolaires via Internet ou de manière anonyme dans des échanges dans un forum, c'est quelque chose dont il faut avoir conscience dès le départ. Ce n'est donc pas une petite aventure, c'est un choix qui doit être préalablement réfléchi. Tout le monde ne peut pas suivre un enseignement à distance. Il faut être prêt, certains le sont plus que d'autres."

Avoir une bonne connexion Internet. "Les apprenants en e-learning vont devoir apprendre à travailler sur un écran. Si les jeunes ont une relation rapide avec l'outil, les adultes en reprise d'études (soit 75% des publics du Cned aujourd'hui) vont devoir découvrir les ressources pédagogiques, devoir accepter de passer du temps sur Internet. D'où l'importance de la connexion Internet. Pour ceux qui ont un forfait ADSL, ce ne sera pas pénalisant. Pour les autres, cela risque d'être très onéreux au bout du compte. Et comme le rapport avec le papier reste important, une imprimante est aussi un équipement à prévoir.

Oser intervenir. "Il faut se contraindre à l'assiduité, à la participation. Souvent l'apprenant n'ose pas utiliser les outils mis à sa disposition (mails, forums...), ou il trouve tous les prétextes du monde pour ne pas le faire. Cela ne veut pas dire qu'il ne travaille pas, mais qu'il ne ressent pas spontanément le besoin d'intervenir c'est-à-dire poser une question, envoyer un message à son enseignant pour lui dire qu'il ne comprend pas bien l'intitulé d'un exercice, etc. Les personnes qui prennent ces initiatives représentent 30 à 40% de l'effectif de nos étudiants. Les autres ont une difficulté à se rendre disponible, à s'exprimer, à sortir de leur anonymat pour envoyer un mail, ils ont aussi peur d'être jugés par leurs pairs. C'est pour cela que dans les forums, il y a ceux qui lisent mais qui n'interviendront jamais, et les accros qui inondent les forums de messages."

Utiliser les outils. "Dans une formation à distance, plusieurs outils sont mis en oeuvre :

Like a Star @ heaven La messagerie permet de poser des questions personnelles aux enseignants. Elle a plus une vocation disciplinaire que méthodologique.
Like a Star @ heaven Le chat nécessite d'être en synchrone. On est sur une logique de rendez-vous. Ce qui implique que les apprenants soient disposés à dégager du temps pour être devant leur écran, de telle heure à telle heure. Ce qui n'est pas simple lorsqu'ils sont salariés ou lorsqu'ils suivent la formation depuis un pays étranger en décalage horaire. Au Cned, on utilise très peu cet outil pour ce type de population d'apprenants, mais plutôt pour les étudiants.
Like a Star @ heaven Le forum. C'est un espace de libres échanges où tout le monde peut s'exprimer, donner des avis contraires ou différents sur une question ou un problème soulevé par les apprenants ou les enseignants. Cela implique plus d'assiduité, plus de temps consacré au travail, donc moins de temps consacré au reste c'est-à-dire la vie professionnelle, la vie familiale, les loisirs...
Like a Star @ heaven Le tableau blanc. On l'utilise de manière anecdotique.
Like a Star @ heaven La messagerie vocale via Internet. Grâce à un micro, l'apprenant peut envoyer des mails vocaux, s'exprimer oralement via Internet tout en joignant des fichiers. Cet outil est basé sur la technologie Wimba dont le Cned a acquis la licence."

CNED : http://www.campus-electronique.tm.fr/IndexIE.asp
CANEGE (campus numérique en éco et gestion) : http://www.canege.org/accueil.htm
FORSE (Formations et ressources en sciences de l'éducation) : http://www.sciencedu.org/

On s'y reconnais tous bien sûr ! Shocked

A+ Blandine
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dossier : Se former à distance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documentaire 04: Planete Choc Dossier OVNI
» Dossier: Les policier et le phénomène ovni
» Dossier/débat: les découvertes scientifiques et les aspects du phénomène ovni
» Dossier sur les caractéristiques des ovnis
» dossier d'inscription et numéro d'interne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Futurs- profs : réussissons nos débuts :: Partie générale :: Actualités-
Sauter vers: